Aller au contenu
Taxe sur l'immatriculation

La hausse salée envisagée passe mal à St-Jérôme et Mirabel

La hausse salée envisagée passe mal à St-Jérôme et Mirabel
Un des autobus d'Exo à Blainville. / Exo - Réseau de transport métropolitain

La possible hausse salée de la taxe sur l'immatriculation passe mal à Saint-Jérôme.

Selon les divers scénarios des maires du grand Montréal pour renflouer les coffres des sociétés de transport, la contribution annuelle pourrait quadrupler et passer de 59 $ par véhicule à 228 $.

Invité à réagir en entrevue sur nos ondes, le maire de St-Jérôme, Marc Bourcier, a déclaré que la Ville réfléchit à s'organiser elle-même et gérer son transport en commun.

0:00
16:59

Mirabel est contre 

Pendant ce temps, le maire de Mirabel Patrick Charbonneau affirme haut et fort qu'il est hors de question que ses citoyens financent le transport collectif de Montréal, qui « malheureusement est inefficace et inexistant pour nous.»

Il est impenssable que ce soit encore les villes des couronnes qui financent le gouffre financier dont les revenus ne sont pas au rendez-vous suite à pandémie. Nous avons suggéré fortement une pondération [géographique].

Nous ici nous n'avons aucune autre alternative pour nous transporter que d'utiliser la voiture.

Vous voulez réagir ? Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm                                                        

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 12:00