Aller au contenu

Lueur d'espoir dans le conflit entre Prévost et ses pompiers

Lueur d'espoir dans le conflit entre Prévost et ses pompiers
Les 24 pompiers à temps partiel devront voter vers la mi-août. / Syndicat des pompiers et pompières du Québec, section locale Prévost - SCFP 7161

Une lueur d'espoir pointe à l'horizon dans le dossier du conflit de travail entre Prévost et ses pompiers.

Le Syndicat du Service de sécurité incendie affirme avoir reçu, lundi, l'offre finale de l'employeur.

Les 24 pompiers à temps partiel devront voter et décider vers la mi-août s'ils acceptent ou non ce nouveau contrat de travail.

La Ville a indiqué à CIME aujourd'hui que « la balle est dans le camp du syndicat qui doit faire passer aux votes et revenir avec une réponse. »

On ne sait pas encore si la présence des pompiers en caserne de jour, en semaine, fait partie de l'offre patronale comme le souhaite le syndicat qui considère que Prévost « joue avec le feu ».

Le mois dernier, le maire Paul Germain avait indiqué que son administration avait déposé des offres salariales très compétitives et des conditions gagnantes qui faciliteront, selon lui, l’évolution du Service de sécurité incendie afin de répondre aux défis de croissance de Prévost.

Les pompiers et la Ville de Prévost sont à couteaux tirés depuis plus d'un an et demi.


Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm                       

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Tout un retour !
En direct
En ondes jusqu’à 18:01