Aller au contenu
Les urgences engorgées dans les Laurentides

La COVID-19 en partie responsable selon le CISSS

La COVID-19 en partie responsable selon le CISSS
/ Archives CIME fm

Appelé à réagir sur les urgences qui dépassent largement leur capacité d'accueil, le CISSS des Laurentides affirme d'emblée que la COVID-19 est en partie responsable de la situation.

Une augmentation des cas et des infections respiratoires est observée ce qui augmente la demande d’hospitalisation. 

Le nombre de personnes ayant besoin d’un lit est d'ailleurs élevé depuis quelques jours selon l'organisation qui ajoute que plusieurs personnes sont en attente d’un hébergement afin d’obtenir leur congé. 

Le CISSS des Laurentides peut notamment compter sur une brigade qui permet un retour à domicile avec des suivis convenus avec des professionnels et d’autres ressources. 

Malgré tout, le manque de personnel de soins demeure un enjeu important qui a un impact certain sur le nombre de lits disponibles, et donc sur l’engorgement à l’urgence.  

Un guichet d'accès pour les patients orphelins 

En parallèle, le nouveau Guichet d'accès aux services de première ligne pour les personnes sans médecin de famille commence à se déployer dans la région.

Actuellement, 94 000 résidents des Laurentides sont en attente et n'ont toujours pas de docteur attitré, selon ce que nous a confirmé hier la Dre Lyne Couture, présidente par intérim de l’Association des médecins omnipraticiens Laurentides-Lanaudière.

Toutefois, la centrale d'appels n'est pas encore pleinement fonctionnelle. 

«Le GAP est un nouveau service pour les personnes sans médecin de famille qui est disponible par téléphone à une partie de la population des Laurentides et aux professionnels de la santé depuis le 14 mars. A ce jour, plus de 30 000 personnes en attente d’un médecin de famille peuvent utiliser ce nouveau service, ce qui représente un peu plus de 30 % des personnes inscrites. Le GAP des Laurentides reçoit en moyenne une centaine d’appels chaque jour qui sont orientés, selon le besoin de l’usager, vers un professionnel de la santé, un service du CISSS des Laurentides ou celui d’un partenaire. Environ 45% des demandes sont référées en consultation médicale.»

«Nous tenons à rappeler à la population qu'en plus du GAP, le service 811 et rendez-vous santé Québec sont de très belles options pour obtenir des conseils de santé rapidement. Les personnes qui se présentent à l’urgence alors que leur situation n’est pas critique seront réorientés vers d’autres services.»

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La meilleure musique... la nuit!
En direct
En ondes jusqu’à 07:00