Aller au contenu
Palais de justice de Saint-Jérôme

Les conséquences du manque de personnel s’accumulent, dénonce le SFPQ

Les conséquences du manque de personnel s’accumulent, dénonce le SFPQ
/ CIME fm
0:00
6:35

L’accès à la justice est plus que jamais menacé dans les Laurentides, selon le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, en raison d'un manque d’effectif important.

L'organisation qui représente les greffiers, techniciens juridiques, huissiers-audienciers et secrétaires de juge s'inquiète du taux de roulement de personnel.

Selon le président régional du SFPQ, Michel Girard, une cinquantaine d'employés ont quitté leur emploi au palais de justice de St-Jérôme en un an seulement.

«Dans notre région aussi l’absence de personnel nous amène à un point de rupture. Majoritairement dans les secteurs du greffe criminel et pénal, civil et de la jeunesse. C’est un non-sens, ça ne peut pas continuer comme cela car il y a des retards dans les dossiers.»

Alors que les conventions collectives des membres du SFPQ sont échues depuis 2020, le syndicat demande au gouvernement de réinvestir dans les services publics en augmentant les salaires de ses membres, afin de compétitionner avec le privé ou la fonction publique fédérale et municipale.

«Ça fait plus de deux ans que l’on tend la main au gouvernement de la CAQ pour trouver des solutions concrètes à l’amélioration des conditions de travail. Devant un marché de l’emploi guidé par la pénurie de main-d’œuvre, le gouvernement du Québec n’est plus en mesure de compétitionner avec bien des employeurs, y compris les secteurs municipal et fédéral, qui offrent un salaire plus élevé pour des tâches similaires.»

Vous retrouverez l'entrevue intégrale avec Michel Girard, président régional du SFPQ, ci-haut.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La meilleure musique... le soir!
En direct
En ondes jusqu’à 00:00