Aller au contenu

Grève de 2 jours pour la fonction publique du Québec

Grève de 2 jours pour la fonction publique du Québec
/ Archives

Environ 800 travailleurs de la fonction publique québécoise dans les Laurentides sont en grève aujourd'hui, 26 avril, et demain, 27 avril.

Ces syndiqués, qui occupent majoritairement des emplois de bureau et de technicien dans les différents ministères, manifestent jusqu'à 13heures à la Place des Festivités de Saint-Jérôme ainsi qu'à Maniwaki.

Sans nouveau contrat de travail depuis 2 ans, les employés du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) sont mécontents des pourparlers entourant le renouvellement de la convention collective.

Ils estiment que Québec n'en fait pas assez pour bonifier les conditions de travail qui permettraient d'endiguer la pénurie de main-d'oeuvre dans les services publics.

Depuis la réingénierie de l’État, au début des années 2000, l’employeur de choix qu’était le gouvernement du Québec et bien ce ne l’est plus. Si on regarde chez les jeunes diplômés, les nouveaux talents, autour d’un an et demi maximum deux ans, ils se réorientent ailleurs. Le gouvernement provincial n’est pas du tout concurrentiel avec le marché.

Les employés de la SFPQ se sont dotés d’un mandat de 10 jours de grève à exercer au moment opportun.

Un premier débrayage s’était tenu le 30 mars dernier. Selon les données émanant du gouvernement du Québec, depuis 10 ans l’effectif de la fonction publique dans les Laurentides a diminué de 5%.

Pour la deuxième journée consécutive de débrayage, aujourd’hui, mercredi 27 avril, un grand rassemblement est prévu à 9 h ce matin au parc De La Durantaye de Saint-Jérôme où plusieurs centaines de syndiqués des Laurentides sont attendues.

Il s’agit d’un lieu symbolique à deux pas du palais de justice de Saint-Jérôme, endroit où d’ailleurs on recense un manque important d’employés.

Le syndicat y argue de mauvaises conditions de travail pour expliquer cette pénurie en donnant par exemple le cas d’un technicien juridique en palais de justice.

Son salaire d’entrée se situe à 20 $/heure alors qu’au privé ou dans la sphère municipale ce salaire est d’environ 30$/heure.

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager, écrivez-nous à nouvelles@cime.fm

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides et l'Est ontarien.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La meilleure musique... la nuit!
En direct
En ondes jusqu’à 05:30