Aller au contenu
Guerre en Ukraine

Des enfants accueillis à bras ouverts à St-Sauveur et Ste-Adèle

Des enfants accueillis à bras ouverts à St-Sauveur et Ste-Adèle
/ École primaire de Saint-Sauveur
0:00
8:24

Des enfants ukrainiens arriveront sous peu dans les écoles du Centre de services scolaire des Laurentides (CSSL).

Deux enfants intégreront l'école Saint-Joseph à Sainte-Adèle et un troisième ira à l’école primaire de Saint-Sauveur, comme nous l'a confirmé l'organisation.

Le CSSL prévoit recevoir environ 14 familles ukrainiennes dans les prochaines semaines, mais le nombre d’enfants à scolariser est inconnu pour le moment.

L'accueil se prépare et un protocole d’urgence est en train d’être mis sur pied.

« Mais en attendant, les classes qui recevront un élève ukrainien ont été sensibilisées sur le pays, sur l’immigration, sur la guerre. Il y a eu une très belle réceptivité de la part des élèves, qui ont eu l’occasion de poser des questions aux intervenants. Des services de francisation seront offerts aux élèves ukrainiens. Un cahier de communication, avec des pictogrammes, a d’ailleurs été transmis aux parents, aux élèves et aux intervenants pour faciliter de futures communications entre eux. »

Le CSSL souligne que les équipes-écoles sont très mobilisées et sont sensibles à la situation qu’ont vécue ces nouveaux élèves. 

«Pour ne donner qu’un exemple, elles s’assureront que ces derniers n’aient pas à faire un exercice de feu et à entendre l’alarme de feu.»

Le directeur de l’école primaire de Saint-Sauveur, Stéphane Pipon, nous a également accordé une entrevue, qui est disponible ci-haut. 

Au Centre de service scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN), rien n'est encore prévu concernant l’arrivée de familles ukrainiennes.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 12:00