Aller au contenu

Desjardins donne 1 M$ au Centre sportif des Pays-d'en-Haut

Desjardins donne 1 M$ au Centre sportif des Pays-d'en-Haut
/ MRC des Pays-d'en-Haut

Le Mouvement Desjardins investit un (1) million de dollars dans le futur centre sportif des Pays-d'en-Haut.

La Coopérative financière associe son nom au volet aquatique du centre, qui comprendra un bassin principal, un bassin récréatif ainsi qu’une rivière Kino.

Cet espace devient les Bassins Desjardins. En plus l'espace multifonctionnel, qui se trouvera au second étage du bâtiment, prend le nom d'Espace Desjardins.

Le grand patron Guy Cormier, président et chef de la direction, s'est déplacé pour cette annonce. 

Pour M. Cormier, c'était tout naturel pour le Mouvement Desjardins de nouer cette association avec le complexe sportif...

Aujourd’hui d’être au futur Centre sportif des Pays-d’en-Haut, un projet qui est dans l’air depuis très longtemps dans les Laurentides, on est très fier de soutenir financièrement ce projet-là.

C'est par le biais du Fond du Grand Mouvement que Desjardins contribue à ce projet.

D'ailleurs, on a profité de la présence du grand patron de Desjardins pour confirmer, via ce même programme, le soutien financier à un total de 10 projets dans les Basses et Hautes-Laurentides pour lesquels Desjardins va injecter 3,1 M$.

Créé en 2016, le Fonds du Grand Mouvement a financé pour sept (7) millions de dollars de projet dans les Laurentides, jusqu’ici.

Voici la liste des projets appuyés par le Fonds du Grand Mouvement dans les Laurentides depuis 2021:

Centre sportif Pays-d’en-Haut, Sainte-Adèle (1 000 000 $)

Le centre sportif propose une piscine semi-olympique, un bassin aquatique comportant jeux d’eau, espace aquaforme et rivière thérapeutique (Kino) ainsi qu’une patinoire intérieure aux dimensions de la LNH. Un espace communautaire rassemblant diverses salles et espaces est également prévu. L’ouverture est prévue à l’été 2022.

ERRE écomobilité, Rivière des Mille-Îles (621 380 $)

Le projet mené par le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, en collaboration avec les villes riveraines, propose un programme unique de découverte des milieux naturels de la rivière et de l’histoire de ses berges. Les citoyens pourront y louer des équipements (kayak, vélos, etc.) afin de profiter pleinement des installations. Une quinzaine d’arrêts sont prévus afin d’offrir de nouveaux accès à la rivière et de valoriser les sites d’intérêt de chacune des municipalités riveraines impliquées; St-Eustache, Boisbriand, Bois-des-Fillion, Rosemère et Laval.

Connexion Laurentides – Espace d’accélération et de croissance, Mirabel (350 000 $)

L’organisme sert les entreprises de petite à grande envergure dans les 8 MRC des Laurentides, en offrant un lieu de convergence favorisant la synergie, la réflexion et les interventions collaboratives entre les milieux des affaires, scolaires et gouvernementaux. Il met l’intelligence collective du territoire de l’avant en préconisant la concertation pour favoriser le développement économique. Sa mission vise à l’accélération et la croissance des entreprises de la région en misant sur les ressources en place.

Quartier général de l’audace, Saint-Jérôme (300 000 $)

Le Quartier général de l’audace du Cégep de Saint-Jérôme vise à devenir une pépinière régionale d’entrepreneurs et transformer les standards du milieu, en misant sur l’individu-entrepreneur,sur son potentiel et sur son cheminement personnel, par l’apprentissage expérientiel de l’entrepreneuriat, le mentorat et par la prise de risques conjoints. Les services seront offerts dans leurs nouveaux locaux situés au centre-ville de Saint-Jérôme à l’automne 2022.

Carbo Saules, Sainte-Sophie (240 000 $)

Le projet consiste à réaliser une plantation de saules sur des terrains contaminés de la municipalité de Sainte-Sophie. Grâce à l’action combinée du sol, des micro-organismes du sol et des saules, le procédé favorise la réduction de volume d’effluents d’eaux usées.

La Maison de l’Entrepreneur, Mont-Laurier (215 000 $)

Le projet permet aux entrepreneurs qui souhaitent vendre ou acheter une entreprise de recevoir un accompagnement de proximité à toutes les étapes de la transaction. L’accompagnement est offert par les professionnels formés en relève d’entreprise des SADC participantes et est offert dans trois MRC des Laurentides (Antoine-Labelle, des Laurentides, des Pays-d ’en-Haut).

Société de l’autisme des Laurentides, Blainville (150 000 $)

L’organisme a pour mission d’aider les personnes atteintes d’autisme ou d’un autre trouble envahissant du développement (TSA*) et de leurs familles. Elle vise à développer des services de répits et de loisirs auprès de ces personnes. Le projet soutenu par le Fonds du Grand Mouvement vise l'agrandissement de la maison de répits de Blainville et la bonification des services offerts.

La Cuisine – Espace collectif Laurentides, Sainte-Agathe-des-Monts (100 000 $)

Ce projet est issu de l’idée d’élaborer une cuisine « clé en main » offerte aux entreprises et organismes qui œuvrent en transformation alimentaire puisqu’un lieu de cette qualité n’était alors pas disponible dans la région. La Cuisine est donc un incubateur culinaire aux normes d’hygiène et de salubrité du MAPAQ permettant aux utilisateurs de préparer leurs produits, de tester de nouvelles recettes et leur marché, d’offrir des ateliers de cuisine ou d’organiser des événements culinaires. Elles peuvent en faire la location par bloc d’heures; en leur évitant la nécessité de financer eux-mêmes l’installation et l’achat de gros équipements.

La Route des Arts, Lachute (90 000 $)

La Route des Arts constitue une vitrine pour les artistes des Basses-Laurentides. À travers sa galerie au centre-ville de Lachute, l'organisme souhaite participer au développement de la communauté par le biais des arts et offrir des activités et des ateliers qui répondent aux besoins de différentes clientèles, tant francophones qu'anglophones.

Synergie Économique Laurentides, projet d’économie circulaire des plastiques industriels (60 000 $)

L’organisme accompagne les entreprises dans l'identification des débouchés pour leurs matières orphelines à faible volume. Le projet vise à mettre en place une chaîne d’économie circulaire entre les entreprises industrielles qui utilisent la matière plastique (ex. : enrubannage agricole, bateau, etc.).

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Allez hop, bon matin :)
En direct
En ondes jusqu’à 08:30