Aller au contenu
On réclame plus de financement

Des organismes communautaires en grève dans les Laurentides

Des organismes communautaires en grève dans les Laurentides
Les organismes communautaires remettront des cartons rouges, comme des « pénalités », à la CAQ. / Regroupement des organismes communautaires des Laurentides
0:00
9:15

Le mouvement de grève rotative dans les organismes communautaires touchera les Laurentides mardi, en même temps que Laval et Montréal.

Pour dénoncer ce qu'ils qualifient de sous-financement, environ 75 organismes de la région fermeront leurs portes pour la journée.

Des dizaines d'autres seront aussi en action bien que leurs portes resteront ouvertes.

Le Regroupement des organismes communautaires des Laurentides (ROCL) affirme qu'il manque, pour la région seulement, au moins 20 millions de dollars supplémentaires par année , récurrents et indexés, pour financer adéquatement la réalisation des missions des organismes communautaires du territoire.

La pénurie de main-d'œuvre frappe aussi le milieu communautaire alors que les équipes de travail sont réduites, mais font face à une augmentation et à une complexification des demandes.

«La situation est la même et criante pour plusieurs organismes de la région. Depuis le début de la pandémie, les organismes sont restés ouverts puisqu'ils ont été reconnus essentiels par le gouvernement. Or, les besoins de la population ont augmenté donc forcément les demandes aux organismes aussi. Parallèlement, le réseau de la santé est effrité et fait davantage de référencements à certains groupes. En bout de ligne, les équipes de travail font face à une augmentation et à une complexification des demandes alors qu'elles sont épuisées et que plusieurs d'entre elles sont réduites dû à la pénurie de personnel.»

Mme Wikarski a d'ailleurs tenu à partager ce témoignage d'un organisme de Mont-Laurier qui résume bien la situation.

«Nous avons depuis longtemps atteint la limite du ''faire plus avec moins''. Si nous n'obtenons pas un rehaussement significatif de notre financement à la mission, c'est 2 postes que notre organisme devra couper cette année. L'équipe de travail, déjà épuisée, ne pourra absorber ces coupures de postes et des services devront être coupés. Dans un contexte où les demandes ne font qu'augmenter, comment pourrons-nous ainsi remplir adéquatement notre mission!? Ne pas rehausser significativement le financement à la mission des organismes communautaires du Québec, c'est carrément mettre la hache dans un filet social qui ne tient actuellement qu'à un fil...»

Cette grève, qui se déroule jusqu'à jeudi partout au Québec, est d'une ampleur jamais vue dans le communautaire.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La meilleure musique... la nuit!
En direct
En ondes jusqu’à 05:30