Aller au contenu

L'autogestion des horaires par les infirmières sera implantée dans les Laurentides

L'autogestion des horaires par les infirmières sera implantée dans les Laurentides
/ GETTY IMAGES E ALVAREZ

L'autogestion des horaires par les infirmières sera prochainement testée dans les Laurentides.

C'est ce que le Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides, affilié à la FIQ, a confirmé à CIME ce matin. 

La présidente Julie Daignault indique être au début des discussions avec l'employeur, mais souhaite la mise en place de ce modèle de gestion le plus rapidement possible.

Cette solution pourrait permettre une flexibilité et une conciliation travail-vie personnelle.

0:00
6:56

À l'Hôpital de Baie-Saint-Paul, cette nouvelle formule de travail s'avère être un grand succès, au point où aucun temps supplémentaire obligatoire n'a été imposé depuis trois semaines. 

Le TSO est encore monnaie courante

La présidente du Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides dénonce de nouveau l'utilisation courante du temps supplémentaire obligatoire au CISSS des Laurentides, malgré la nouvelle convention collective entre le gouvernement du Québec et la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ).

Julie Daignault affirme également que l’employeur «s'entête» à modifier ou afficher des postes avec des quarts en rotation, soit jour/soir ou jour/nuit, alors qu'on souhaite ramener de la stabilité dans les équipes de travail.

Vous aimerez aussi

0:00
4:16

Plus avec Justine Vachon

Coup de téléphone de Stevie
Anouk Meunier nous parle du Défi 28 jours sans alcool !
La vérité sort de la bouche des enfants
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Matin expresso
En ondes jusqu’à 10:55
En direct
75