Aller au contenu

Soins intensifs à Rivière-Rouge : le syndicat SPSL demande à l'employeur d'être franc

Soins intensifs à Rivière-Rouge : le syndicat SPSL demande à l'employeur d'être franc

Le syndicat des professionnelles en soins des Laurentides (SPSL-FIQ) demande au CISSS des Laurentides de donner l'heure juste sur les soins intensifs à Rivière-Rouge.

Depuis la dernière année, l'unité a été fermée à plusieurs reprises, temporaire lors de certains week-ends, la situation est devenue permanente depuis la pandémie.

On prévoyait rouvrir le service en juin dernier. Ensuite, l'employeur avait prévu la date du 7 octobre, mais ç’a de nouveau été repoussé.

Denis Provencher est vice-président du syndicat...

 Les soins intensifs à Rivière-Rouge c’est deux lits qui sont sur le même plancher que l’unité de médecine. Ça fait un mois qu’on relance, à répétition, l’employeur pour savoir qu’est-ce qui arrive avec les soins intensifs à Rivière-Rouge. Ça fait plus d’un an qu’il y a des fermetures à répétition de cette unité-là.

RÉACTIONS

Le CISSS explique qu'une réorganisation temporaire des soins intensifs est en cours dans Antoine-Labelle.

Cela occasionne, pour l'instant, une centralisation des lits à l’Hôpital de Mont-Laurier.

Mais une révision de la situation est prévue à la fin du présent mois.

 

 

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager, écrivez-nous à nouvelles@cime.fm

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides et l'Est ontarien.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Matin expresso
En ondes jusqu’à 10:55
En direct
75