Transfert de patients vers les CHSLD

L'AREQ craint cette mesure

L'AREQ craint cette mesure

L'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) est inquiète du retour de transfert de patients des hôpitaux vers les CHSLD.

Le regroupement rappelle que cette façon de faire a été funeste lors de la première vague de la pandémie.

L'AREQ signale que les CHLSD et RPA de la province doivent aussi affronter le redoutable variant OMICRON et que le transfert de patient vient ajouter au risque de revivre le cauchemar du printemps 2020.

On comprend que la situation actuelle n'est pas la même qu’au début de la pandémie. Néanmoins, la pénurie de personnel fragilise les installations.

L'AREQ suggère d'utiliser d'autres ressources comme les hôtels pour le transfert de patients.

Oui, même si certaines mesures ont été mises en place (après l’hécatombe du printemps 2020) nous avons quand même beaucoup d’inquiétudes et on n’est pas convaincu que le manque de personnel, en CHSLD, et l’ajout de nouveaux patients puissent faire en sorte que l’on ne revive plus le cauchemar de la première vague. Est-ce qu’on pourrait par exemple s’inspirer du modèle de Québec où l’Hôtel Le Concorde pour accueillir des personnes en convalescence?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En ondes jusqu’à 11:55
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.