• Accueil
  • «On n'est pas équipé pour les traiter dans les Laurentides»
Sous-financement des hôpitaux

«On n'est pas équipé pour les traiter dans les Laurentides»

«On n'est pas équipé pour les traiter dans les Laurentides»
Courtoisie

Un médecin des Laurentides lance non pas un cri du coeur, mais plutôt un cri de détresse face aux nombreux manques en santé dans la région.

Dr Daniel Picard, chef du Service de médecine nucléaire au CISSS des Laurentides, a décidé d'accorder une entrevue à CIME pour faire entendre raison au gouvernement Legault alors que nos hôpitaux opèrent avec un sous-financement chronique. 

Selon lui, non seulement les infrastructures en santé ne suivent pas les besoins de la population qui a doublé en 35 ans, «ni en espace, ni en équipements, ni en docteur», mais en plus le CISSS des Laurentides est le moins bien équipé au Québec.

Dr Daniel Picard, chef du Service de médecine nucléaire au CISSS des Laurentides

Source: Dr Daniel Picard, chef du Service de médecine nucléaire au CISSS des Laurentides

«On refuse nos solutions pour vider les urgences»

Dr Picard affirme notamment que le gouvernement a encore «bloqué» et retardé de 5 ans le nouveau service de médecine nucléaire à l’Hôpital de Saint-Eustache.

Pourtant, cet ajout et celui d'un nouveau scan pourrait régler les problèmes criants à l'urgence de Saint-Eustache et de Saint-Jérôme.

Il croit qu'il est urgent que le gouvernement priorise les Laurentides et investisse massivement pour soigner «comme il se doit» la population, sans parler du nombre important de touristes et de villégiateurs qui passent de plus en plus de temps dans la région et «qui ne sont jamais considérés dans les chiffres du ministère» de la Santé.

CIME au travail
En direct de 08:25 à 11:55
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.