• Accueil
  • L'ex-maire de St-Jérôme reçoit une prime de départ, même si la loi le disqualifiait

L'ex-maire de St-Jérôme reçoit une prime de départ, même si la loi le disqualifiait

L'ex-maire de St-Jérôme reçoit une prime de départ, même si la loi le disqualifiait

La Ville de Saint-Jérôme a fait fi de la loi et versé une prime de départ de 36 milles dollars à l'ancien maire Stéphane Maher.

Le Journal de Montréal, qui rapporte la nouvelle, indique que l'administration municipale justifie sa décision en indiquant que les gestes répréhensibles de son ex-élu avaient été commis avant la révision de la Loi sur le traitement des élus.

La Ville affirme avoir obtenu un avis juridique favorable à cet effet. La Commission municipale du Québec avait, pourtant, confirmé à CIME que Stéphane Maher n'était pas admissible ni à une prime de départ ni à une allocation de transition.

Une demande de réaction auprès de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a été formulée. Nous sommes toujours en attente d'une réponse.

 

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager, écrivez-nous à nouvelles@cime.fm

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides et l'Est ontarien.

La meilleure musique... le soir!
En direct de 19:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.