• Accueil
  • Barrages routiers durant la semaine de relâche : le maire de St-Sauveur n'y tient pas à tout prix, dans les conditions actuelles

Barrages routiers durant la semaine de relâche : le maire de St-Sauveur n'y tient pas à tout prix, dans les conditions actuelles

Barrages routiers durant la semaine de relâche : le maire de St-Sauveur n'y tient pas à tout prix, dans les conditions actuellesVille de Saint-Sauveur
Le maire de St-Sauveur ne tient pas à tout prix aux barrages routiers, dans les conditions actuelles

6:53

Le maire de St-Sauveur ne tient pas à tout prix aux barrages routiers, dans les conditions actuelles

Le maire Jacques Gariepy, contrairement au premier ministre Legault, ne souhaite pas à tout prix la remise en place de barrages routiers durant la semaine de relâche, si le maintien en zone rouge est toujours en vigueur. De plus, l'élu de St-Sauveur applaudit le respect des consignes sanitaires observé dans les stations de ski et salue le travail colossal effectué sur le terrain par la Sûreté du Québec.

Détails

Alors que François Legault a évoqué l'idée de remettre en place des barrages routiers pour empêcher les déplacements interrégionaux durant la semaine de relâche, le maire de Saint-Sauveur est plus nuancée sur la question.

Jacques Gariepy croit que Saint-Sauveur et les Pays-d'en-Haut gèrent bien la situation, en ce moment, parce que le territoire est toujours en zone rouge.

Le maire Gariepy, qui était à l'automne ardent promoteur des barrages routiers, estime, qu'actuellement, les mesures déployées fonctionnent bien.

Est-ce que ça le justifie, en ce moment, dans les Pays-d’en-Haut et à Saint-Sauveur? Je crois que non. On est encore en zone rouge, les restaurants sont fermés. Oui, les boutiques sont ouvertes et oui cela va occasionner des déplacements et il va y avoir du monde à Saint-Sauveur, mais la situation actuelle est gérable. On a la situation sous contrôle, lorsqu’on prévoit qu’il va y avoir du monde, on embauche des agents de sécurité, comme on l’a fait à l’automne et qu’on continue de le faire.

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager, écrivez-nous à nouvelles@cime.fm

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides et l'Est ontarien.

Allez hop, bon matin :)
En direct de 05:25 à 08:25
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.