Aller au contenu

Un prédateur sexuel présumé pourrait avoir fait d'autres victimes

Un prédateur sexuel présumé pourrait avoir fait d'autres victimes
Kevin Néron est toujours dans la mire de la Division des enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet de la Sureté du Québec. / Getty Images / BrianAJackson

Un prédateur sexuel présumé de St-Jérôme pourrait avoir fait d'autres victimes. 

CIME a appris que Kevin Néron, 32 ans, arrêté il y a un mois jour pour jour pour production de pornographie juvénile, est toujours dans la mire de la Division des enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet de la Sureté du Québec.

L'individu accusé d'agression sexuelle et de contacts sexuels envers un enfant, d’avoir accédé, possédé, produit et distribué de la pornographie juvénile aurait pu s'en prendre à d'autres victimes, selon les hypothèses envisagées des policiers.

Certains faits reprochés se seraient produits entre février dernier et il y a près de 15 ans.

Kevin Néron, qui habitait à deux pas d'une garderie, sera de retour en cour en mai prochain.


Vous voulez réagir ? Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm                                                                                              

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Tout un retour !
En direct
En ondes jusqu’à 18:01