Aller au contenu
TÉMOIGNAGE

Le sort s’acharne sur une jeune famille de St-Jérôme

Le sort s’acharne sur une jeune famille de St-Jérôme
La jeune famille doit se trouver un toît. / Courtoisie

La vie de Laurie-Jade Richard et ses trois enfants a chaviré dimanche lorsque le feu s’est déclaré à deux reprises en 24h dans la résidence qu’elle occupait. Après avoir évacué en vitesse dimanche soir, le feu a repris dans la maison sinistrée. Ses souvenirs se sont envolés en fumée. Elle doit maintenant tout rebâtir. Témoignage.

« C’était choquant », c’est en ces mots que Laurie-Jade Richard, jointe au téléphone entre un changement de couche et la sieste des petits, qualifie l’appel qu’elle a reçu de son propriétaire.

À peine évacués, il lui annonçait que la maison qu’elle occupait dans St-Antoine venait d’être détruite sous le pic des démolisseurs. Elle avait pourtant espoir en quittant les lieux dimanche qu’elle pourrait récupérer ses objets personnels.

C’est que le feu qui a été éteint par les pompiers a repris une vingtaine d’heures plus tard. Il s’est rapidement propagé, éliminant tout espoir de pouvoir sauver la résidence. Ce second incendie fait d’ailleurs l’objet d’une enquête du Service incendie de St-Jérôme.

C’est ainsi que Laurie-Jade et ses trois enfants, Ophéanne 9 mois, Mikkel 3 ans et demi et Zaëmi 2 ans ont été jetés à la rue.

0:00
13:56

« Je pense depuis le sinistre, à toutes les choses que j’aurais pu aller chercher, mais je me dis que je n’aurais pas pu y aller en pleine nuit […] je suis retournée chercher mon chat, et je me suis planté un clou dans le pied. »

Maxime Labelle

Source: Maxime Labelle

Parcours du combattant

Depuis l’incendie, c’est une course contre la montre. Laurie-Jade doit jongler entre le travail qu’elle occupe toujours dans un concessionnaire de St-Jérôme pour assurer la survie de sa famille, ses obligations familiales, la gestion du dossier d’assurance. Bien qu’assurée, Laurie-Jade n’a touché qu’un bien maigre montant qui ne lui permettra pas de repartir à zéro.

Un autre défi se pointe à l’horizon de la jeune famille : où se reloger.

« On vient de passer le 1er juillet, tous les bons ‘’deals’’ sont partis » déplore-t-elle.

Mme. Richard avait la « chance » d’occuper une maison comportant 4 chambres à coucher. Retrouver cette perle rare, rapidement, relève de l’exploit.  

Elle doit d’ailleurs visiter certaines adresses au courant des prochains jours.

Appuyée, mais

Après avoir relayé un appel à l’aide sur les réseaux sociaux, Laurie-Jade a reçu une panoplie d’offres et d’encouragement. Un soutien qui vient panser ses plaies, mais qui pour l’instant ne suffit pas à régler l’urgence de sa situation.

« J’ai tellement eu de messages de gens qui veulent me donner des choses […] mais où les mettre tant que je n’ai pas de logis ? ».

Une question d’une pertinence déconcertante.


Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm                      

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 12:00