Aller au contenu
PRIMEUR

La DPJ des Laurentides fait l'objet d'une enquête

La DPJ des Laurentides fait l'objet d'une enquête
La CDPDJ veut déterminer si les droits d'enfants du centre jeunesse de Saint-Jérôme ont été lésés. / Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

CIME a appris que la DPJ des Laurentides fait l'objet d'une enquête.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) nous confirme avoir ouvert une enquête de sa propre initiative sur la situation de jeunes enfants qui ont été hébergés dans des pièces sans fenêtre au centre jeunesse de St-Jérôme.

Cette enquête vise à déterminer si les droits de ces enfants ont été lésés.

Considérant la nature des informations alléguées dans les médias, la Commission enquêtera conformément à l’article 23b) de la Loi sur la protection de la jeunesse, ayant des raisons de croire à des lésions de droits. L’enquête vise à vérifier si les faits allégués sont véridiques et si les droits des enfants sont respectés. Elle a aussi pour but de s’assurer que des mesures soient prises afin que la situation ne se reproduise pas.

La journaliste Justine Vachon rappelle ce que le syndicat APTS (Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux) avait dénoncé sur nos ondes il y a deux semaines et qui est au coeur de cette enquête.

0:00
0:49

Appelé à commenter ce nouveau développement, le CISSS des Laurentides n'avait reçu aucun avis d’enquête à ce jour.

Si tel est le cas, sachez que la Commission pourra compter sur l’entière collaboration de la DPJ des Laurentides. Tous nos efforts sont concentrés pour trouver des solutions à la situation de surnombre qui prévaut dans les Laurentides. Nos équipes sont mobilisées et très soucieuses du bien-être des enfants.  

Nous sommes toujours en démarche pour l’ouverture de l’unité de débordement. Quant à la nouvelle ressource intermédiaire, elle est ouverte depuis le 2 juin dernier. Cette ressource offre 9 places pour des enfants âgés de 6 à 12 ans.

Un soulagement pour l'APTS

De son côté, l'APTS qui représente la majorité du personnel des services jeunesse se réjouit de cette enquête. 

Marie-Ève Meilleur, représentante nationale pour les Laurentides, a réagi en entrevue.

0:00
4:21

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm                          

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 15:30