Aller au contenu

Attention aux faux représentants à Saint-Jérôme

Attention aux faux représentants à Saint-Jérôme
Des fraudeurs se présentent au domicile des gens en se faisant passer pour des représentants et viennent chercher leurs cartes bancaires. / SolStock / Getty Images

Une vague de faux colporteurs et de fraudeurs est actuellement observée au Québec et Saint-Jérôme n'y échappe pas.

Des individus se présentent au domicile des gens en se faisant passer pour des représentants d’une entreprise d’inspection en bâtiment, envoyés par le gouvernement du Québec.

Ils demandent d’entrer pour faire le tour de la résidence et proposent ensuite de faire des réparations supposément urgentes à des coûts exorbitants.

Ces faux colporteurs vont alors subtiliser cette somme d’argent et ne jamais revenir.

Les autorités recommandent de vérifier s'ils détiennent un permis émis par la municipalité concernée avant de faire affaire avec eux.

Faux représentants

Questionné face à la présence de ces personnes malveillantes, le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme affirme que 25 dossiers ont été ouverts pour des fraudes de types « faux représentants ». 

Les victimes, souvent des aînés, ont été extorquées de plusieurs milliers de dollars.

Les fraudeurs communiquent par téléphone en se faisant passer pour un policier ou un employé responsable des fraudes d’une institution financière.

Avec beaucoup d’assurance et d’insistance, le « faux représentant » dit à la victime qu’il veut l’aider, car il y a une fraude en cours sur ses cartes bancaires. Il insiste pour l’aider à tout prix et qu’il y a urgence d’agir pour corriger la situation.

Le fraudeur demande à la victime de rassembler rapidement toutes ses cartes bancaires et de crédits et il lui demande de fournir son numéro d’identification personnel (NIP). [...] Un complice, en uniforme ou non, se présente rapidement à la résidence de la victime pour récupérer les cartes bancaires. Dans les minutes qui suivent, plusieurs fraudes sont commises par des achats effectués, souvent des cartes cadeaux ou cartes prépayées, par les suspects dans des commerces de la région. 

Dans plusieurs des cas, certaines institutions bancaires ne remboursent pas les victimes, car les cartes
bancaires et les numéros d’identification personnels (NIP) ont été utilisés. Les montants des fraudes se situent entre 1000 $ et plus de 5000 $.

Aucune arrestation n'a encore été effectuée en lien avec ces multiples dossiers.

Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme invite les gens à porter plainte.


Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm                  

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La meilleure musique... le soir!
En direct
En ondes jusqu’à 00:00