Aller au contenu

Un campement pour itinérants démantelé à Saint-Jérôme

Un campement pour itinérants démantelé à Saint-Jérôme
Un abri d'auto temporaire avait été installé dimanche derrière l'église Sainte-Paule à Saint-Jérôme. / Courtoisie

Un campement de sans-abris a été démantelé à Saint-Jérôme hier.

Il s'agissait d'un abri d'auto temporaire qui avait été installé la veille, dimanche, derrière l'église Sainte-Paule, au parc Henri-Daoust, pour accueillir des itinérants et les garder au chaud.

Sur des images envoyées à CIME, on peut voir que des employés de la Ville accompagnés de policiers et de pompiers se sont présentés en début d'après-midi pour défaire l'installation, située à deux pas de l'organisme d'hébergement d'urgence La Hutte.

Un règlement municipal interdit tout campement dans les espaces publics à St-Jérôme.

Appelée à commenter, la Ville de St-Jérôme indique que l'abri muni d’un chauffage d’appoint n'était pas sécuritaire.

Le risque d’incendie est en effet particulièrement important dans ce type d’installation. Une simple flamme vive peut rapidement causer un incendie. La toile étant très inflammable, quelques secondes suffisent alors pour créer une boule de feu et brûler tout ce qui s’y trouve. Par ailleurs, un chauffage d’appoint comme celui utilisé sous la tente génère d’importantes quantités de monoxyde de carbone, ce qui pourrait intoxiquer les personnes qui s’y trouvent, sans compter les risques liés à l’utilisation d’un appareil défectueux.

Les pompiers et les policiers ont mis 4 heures à démanteler l’installation hier après-midi. 4 personnes en situation d’itinérance se trouvaient aux alentours. Ces dernières ont été invitées à aller se réchauffer dans le bâtiment occupé par La Hutte où 12 lits sur 15 étaient libres. Les services offerts par La Hutte leur permettent d’être à l’intérieur, de dormir au chaud et d’avoir un petit déjeuner. Toutes les personnes en situation d’itinérance y sont les bienvenues. Il n’y a que deux conditions à respecter : ne pas consommer ou vendre des substances illicites à l’intérieur et ne pas faire preuve de violence. 

Selon nos informations, au moins une trentaine d'itinérants se retrouvent à la rue sans ressources cet hiver.

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm    

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 12:00