Aller au contenu

Saint-Sauveur veut contribuer à sauver le papillon monarque

Saint-Sauveur veut contribuer à sauver le papillon monarque
/ marcophotos / Getty Images

La Ville de Saint-Sauveur interdit l'utilisation des pesticides depuis cet été sur son territoire.

Cette action lui a notamment permis de recevoir le mois dernier la certification « Ville amie des monarques » de la Fondation David Suzuki.

L'organisme espère que Saint-Sauveur pourra inspirer d’autres villes à jouer un rôle clé pour protéger l’habitat de ce papillon qui est une espèce menacée et dont la population a chuté drastiquement au cours des deux dernières décennies.

Parmi les huit mesures mises en place, sur une possibilité de 24, la Ville s'engage à conserver des terrains municipaux à l’état naturel afin d’offrir un habitat et de la nourriture aux pollinisateurs et à interdire l’utilisation de tous les pesticides non homologués par Santé Canada.

Le maire Jacques Gariépy affirme que la préservation de l'environnement pour les générations futures est une des priorités à Saint-Sauveur. 

La Ville a adopté en juin dernier un règlement qui interdit l’utilisation et l’application de pesticides et d’engrais en tout temps sur l’ensemble du territoire, sous peine d'amendes salées, sauf dans de rares exceptions encadrées.

Saint-Sauveur, qui est aussi « Ville amie des abeilles », souhaite aussi freiner le phénomène de vieillissement des lacs.

 

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm    

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 15:30