Aller au contenu
Centre jeunesse improvisé dans un hôtel

La Commission des droits de la jeunesse dévoile son rapport

La Commission des droits de la jeunesse dévoile son rapport

La dizaine d'adolescentes hébergées dans un hôtel de Blainville converti en unité de débordement par le CISSS des Laurentides n'ont pas été lésées dans leurs droits.

C'est ce que conclut le rapport de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), rendu public.

Lors d'une enquête menée de sa propre initiative, l'organisme a observé que l'unité de vie était sécuritaire et que l'offre de service en réadaptation y correspondait en tout point à celle d'un site conventionnel.

Toutefois, la Commission déplore que la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) des Laurentides en soit rendue à héberger des jeunes en dehors de ses installations habituelles.

Par définition, une unité de débordement est censée être une solution temporaire. Or, dans certaines régions, nous observons que ce type d'unités demeure ouvert à long terme. Nous nous inquiétons que cette permanence de mesures temporaires vienne fragiliser l'offre de service aux enfants et aux jeunes présentant de grandes vulnérabilités et demandant des services de réadaptation spécialisés. Cette offre de services, il faut au contraire la bonifier.

En juillet dernier, l'affaire avait éclaté au grand jour lorsque des médias avaient révélé la situation causée par une hausse importante des signalements et la pénurie de personnel.

La construction d'un nouveau centre d'hébergement est en cours et sa livraison est prévue pour 2024.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Allez hop, bon matin :)
En direct
En ondes jusqu’à 08:30