Aller au contenu

Doute raisonnable sera de retour pour une deuxième saison!

Doute raisonnable sera de retour pour une deuxième saison!
/ HPQ

Le 21 mars dernier avait lieu la diffusion du dernier épisode de la toute première saison de la série Doute raisonnable. Comme les téléspectateurs et téléspectatrices s’inquiétaient du sort d’Alice Martin-Sommer, jouée par Julie Perreault, tous et toutes se demandaient si c’était la fin de la série.

Cependant, au grand bonheur des admirateurs et admiratrices, en réponse à une internaute qui se questionnait sur la plateforme Twitter, le producteur Michel Trudeau d’Aetios a confirmé : « Prochaine saison en préparation ».

« Prochaine saison en préparation »

Description de l'image non disponible

Rappelons que la série policière produite par Fabienne Larouche met en vedette Julie Perreault, Marc-André Grondin, Kathleen Fortin, Nadia Essadiqi, Charli Arcouette, Bruno Marcil, David Boutin, Karelle Tremblay, Ève Landry, Benoît McGinnis, Nour Belkhira et Julie Vincent.

L’histoire tournera autour de « la criminologue Alice Martin (Perrault), qui a profité d’une sabbatique afin de poursuivre des études sur les déviances sexuelles. La protagoniste se joindra au Groupe d’investigation sur les crimes à caractère sexuel (GICCS), « un projet pilote initié par le chef de police Pascal Alario » (Boutin). Au GICCS, tout sera atypique, des horaires des quarts de travail aux déplacements, en passant par la façon d’approcher les victimes ainsi que les suspects et les témoins. Et bien sûr, leur travail sera scruté à la loupe par le public et les médias ».

 
 
Rappelons également que pendant les tournages de la série, la comédienne Nadia Essadiqi a publié une photo d’elle vêtue d’un uniforme de policier avec les initiales ACAB (All Cops Are Bastards). Bien entendu, beaucoup de réactions se sont fait entendre sur les réseaux sociaux.

Éventuellement, celle-ce s’est expliquées lors d’une entrevue avec le Journal de Montréal : « Je n’avais aucune mauvaise intention en faisant cette publication […] Je me suis rapidement rendu compte que cela pouvait offenser des gens et je l’ai immédiatement retirée. Je présente mes excuses à celles et ceux qui ont pu être heurté.e.s par cette maladresse », disait-elle.

Par la suite, c’est Julie Perreault qui a tenu à se dissocier des propos de sa collègue et du drame qui l’entourait : « « J’ai été irresponsable de ne pas regarder correctement et ignorante de ne pas savoir ce que voulait dire ce terme, explique Julie Perreault qui a elle-même joint Le Journal par téléphone. C’est vraiment la vérité »,a-t-elle lancé au Journal de Montréal à son tour.

« J’ai défendu des policiers pendant toute ma carrière, c’est à peu près la profession que je respecte le plus. Je suis en désaccord de tout et je suis absolument désolée aujourd’hui d’être prise dans cette affaire, car je n’y suis vraiment pour rien », a-t-elle ajouté.

Enfin, elle a conclu en disant : « J’ai eu à répondre à certaines personnes qui me demandent des explications. J’accepte d’être coupable de ne pas connaître ce terme-là, ce qui prouve que je suis une citoyenne responsable qui n’est absolument pas en train de manifester contre qui que ce soit, et certainement pas contre cette profession-là que je défends à l’écran depuis tant d’années ».

Une chose est certaine, on est impatients de voir ce que nous réserve la deuxième saison de Doute raisonnable!

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 103.9 - 101.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 15:30